La Grande Escale

lieu
Dakhla, Maroc

état d'avancement
clôturé

chef de projet
Barbara Wolff, Oswald Dellicour et Marc Gossé

En association avec
Atelier Ass Ar-Maroc, architectes et JNC international, paysagistes

Projet concours pour un centre culturel dédié au patrimoine culturel du sud marocain.

« LA CALLIGRAPHIE D’UN PARCOURS »

Au contraire de la culture sédentaire au Maghreb, dont l’architecture manifeste une centralité territoriale symbolique très forte –le westedar (le « centre de la maison »)-, la culture sahraouie majoritairement nomade exprime quasi anthropologiquement la géométrie et la géographie du parcours.

Notre projet propose donc de traduire cette idée autant que la pratique du parcours et de l’inscrire dans le contexte urbain prospectif de Dakhla : visible comme une calligraphie depuis l’avenue du bord de mer, le projet propose d’abord un espace public d’accueil abrité, comme la tente d’un campement dressé au bord d’une piste, ou un mouggar (un « marché, lieu de rassemblement ») aux portes de la ville et colonisant la plage.

Puis la dynamique spatiale invite à pénétrer au cœur  du projet, en suivant l’appel lumineux  au fond de la parcelle, et à emprunter la rampe douce comme une dune où l’on peut découvrir dans la fraîcheur de l’ombre les trésors du « campement » : tissus, tapis, coffres, autant de métaphores scénographiques et mobiliers pour recevoir les témoignages d’un patrimoine culturel particulier. La rampe s’enroule autour du puits de lumière en une courbe tendue jusque sur le toit accessible et ouvert sur l’océan ou le désert, ces jumeaux inséparables d’un même infini.

Quand l’architecture devient l’écriture hospitalière d’un parcours…